ACHETER / REPRENDRE

DEFINISSONS ENSEMBLE
VOTRE PROJET

ACHETER
CONSULTER NOS ANNONCES

CEDER / VENDRE

ESTIMONS ENSEMBLE LA VALEUR DE VOTRE OFFICINE.

VENDRE

ECONOMIE DES OFFICINES EN FRANCE


La France compte 23.000 officines pharmaceutiques et 55.000 pharmaciens d'officine (qui ont fait 6 ans d'études pour la plupart, certains se spécialisent et font 10 ans d'études), en 2008. Le monopole de la vente de médicament dont bénéficient les officines est de plus en plus attaqué, mais la vente de médicaments en dehors d'une pharmacie reste interdite et passible de poursuites pour exercice illégal de la pharmacie. En France, le rapport Attali recommande en 2008 la vente de médicaments sans ordonnance en dehors des pharmacies, une recommandation qui ne devrait toutefois pas être appliquée.


En réponse, les pharmaciens souhaitent étendre le champ des leurs activités. Ils réclament ainsi une reconnaissance de leur fonction de conseil aux patients et une rémunération pour certains actes, à l'instar de ce qui se passe en Allemagne et en Grande-Bretagne. Le chiffre d'affaires moyen d'une officine s'établit à 1,5 million d'euros, en 2008 selon un cabinet d'étude spécialisé.


La marge brute d'une officine se répartit en moyenne comme suit:

  • vente de médicaments remboursables sous brevet : 67% des recettes
  • vente de médicaments remboursables génériques : 13%
  • vente de médicaments sans ordonnance : 6%
  • vente de produits de parapharmacie et autres : 14 %


Depuis 2001 et la loi MURCEF le titulaire d'une pharmacie en France peut ne détenir que 51% des parts de sa pharmacie montée alors sous la forme juridique SEL (Société à Exercice Libéral), les 49% autres détenues par un ou plusieurs pharmaciens déjà installés. Le capital de toute pharmacie en France étant toujours détenu par un ou plusieurs pharmaciens diplomés, jamais par des capitaux extérieurs (investisseurs, fonds de pension, ...) .

 


Achat vente d'officine de pharmacie